lundi 2 septembre 2019

CGG : Objectif validé +95% de hausse en 9 mois

CGG bondit en bourse de +14% à 2.11€ à la faveur d'un chiffre d'affaires publié au T3 supérieur aux prévisions. Le groupe révise donc logiquement ses objectifs financiers pour 2019. Le plan de trading partagé aux abonnés SCT début 2019 permet pour les investisseurs les plus patients d'engranger une plus value de +95% en 9 mois et sans frayeur.

Mise à jour de mon objectif personnel et stratégie de trading ici : http://www.smallcapstrading.fr/2-non-categorise/1273-cgg-flambe-de-14-et-valide-l-objectif-de-la-redaction-sct

mardi 30 juillet 2019

Genomic Vision : Accord de recherche avec Sanofi !

Flambée du titre Genomic Vision +280% à 0.32 qui valide sans coup férir l'objectif de la rédaction SCT donné en juillet (*2.5). Le groupe annonce aujourd’hui la signature, le 24 juillet 2019, d’un accord de recherche avec Sanofi dans le domaine de la bioproduction sur des projets de thérapie génique. 



samedi 13 juillet 2019

Spineway : Mettre fin à la spoliation des petits porteurs ACTE 2

Démarche à suivre : Noircir les cases 5/6/7/10/11 pour refuser ses résolutions.
Doc téléchargeable ici : http://www.spineway.com/finance//files/RI/2019/_2019_07_24_Formulaire_vote_par_correspondance_second_convocation.pdf

Bien joindre votre attestation de titre. Doc téléchargeable sur votre broker boursedirect, boursorama. Sinon contacter votre banque si autre que broker.

Envoyez par mail à serviceproxy@cmcic.fr  avant le 19 juillet minuit. 


vendredi 3 mai 2019

Néolife : Bonne dynamique de croissance en 2018 / 2019

Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 6,62 M€ et fait ressortir une progression de +2,3% par rapport à 2017 malgré la cession de l’activité de prestations de service intervenue en juin 2018. Le chiffre d’affaires des activités poursuivies fait ressortir une croissance organique de +12,5% à 6,39 M€ sur l’exercice 2018 avec notamment la vente de plus de 73.000 m² d’éléments de construction dont 19% à l’export.

Les ventes d’éléments de construction affichent ainsi une croissance de +17.6% sur l’exercice, à 4,3 M€.

La marge brute du Groupe est stable en valeur absolue à 1,33 M€ et représente 20,1% du CA sur 2018 en retrait de 0,5 point par rapport à 2017, consécutivement à la cession de l’activité prestation de services où la marge brute était historiquement beaucoup plus élevée que la marge brute des autres activités.

La marge brute des éléments de construction s’affiche à 20,6% en augmentation de 2,5 points, soit +14%. Cette amélioration reflète le travail qui a été effectué en interne à la fois sur les coûts d’achat et le prix de vente.

Les autres produits d’exploitation sont essentiellement composés du Crédit Impôt Recherche (0,25 M€ en 2018 vs 0,23 M€ en 2017) et de la production immobilisée issue de dépenses de R&D activées (0,58 M€ en 2018 vs 0,69 M€ en 2017). Ces autres produits marquent l’effort R&D porté par le Groupe.

lundi 8 avril 2019

Potentiel de hausse estimé à 50% sur cette belle small cap

Tout les voyants sont au vert pour cette small cap bien connue de la rédaction SCT. Taux de rentabilité d'exploitation record, résultat net normalisé, perspectives encourageantes ... le titre a tout les atouts en main pour se redresser . Potentiel de rattrapage technique estimé supérieur à 50%.

dimanche 3 mars 2019

Qu'est ce que le coup d'accordéon ?

Un Coup d'accordéon est une procédure financière qui a pour objet de récompenser l'injection de capital, par un actionnaire extérieur, dans une société qui n'a plus de fonds propres. En échange de l'augmentation de capital à laquelle le nouvel actionnaire consent à participer, la procédure contraint les anciens actionnaires à une réduction de capital, afin que le nouvel arrivant obtienne une part du capital suffisante pour justifier son apport.

Ex 1 : Vergnet a récemment utilisé cette technique pour se refinancer en 2018. Réduction du nominal à 0.02€ , émission d'une prime d'émission à 0.28€ pour lancer une augmentation de capital à 0.30€. Alors que beaucoup pensait que le titre allait s'écraser, il a au contraire flambé de +130% à la recotation. 

Ex 2 : Leadmedia a également utilisé cette technique pour se refinancer. Réduction du nominal à 0.04€ et augmentation de capital au même prix quand le cours était à 0.25€. Le titre a été multiplié par 10 sur ses plus bas touché quelques jours avant l'opération, le marché saluant le sauvetage du groupe et l'entrée de l'investisseur Pascal Chevalier.